image
Bacs sur le forum: 1261        Especes referencées: 1016        Membres qui ont rempli leur gestion des bacs: 704
Rechercher
Recherche avancée

Le forum Malawi

Cichlidés du Malawi et leur maintenance en aquarium

Les maladies rencontrées dans votre bac

Guest Announcements

Image Image Image Image

Conservatoire des espèces:
Pourquoi ?

Notre hobby est de plus en plus menacé pour différentes raisons :

- Disparition ou raréfaction de certaines espèces dans le milieu naturel (par ex: Ps. saulosi, Ps. demasoni, A. baenschi, A. sp. mamelela, M. chipokae, M. cyaenorhabdos . . . à cause de la pêche pour le hobby aquariophile ou A. kandeense, C. sp. 'virginalis Gold', Copadichromis pleurostigma . . . à cause de la pêche alimentaire).

- Plus d'importations de certains lieux géographiques(par ex: les côtes du Mozambique ou la réserve de Cape Maclear) et disparition de ces espèces du circuit cichlidophile.

- Volonté des écologistes allemands d'interdire toute importation d'animaux sauvages. Si cette loi passe en Allemagne, elle ne tardera pas à être étendue à l'entièreté de la Communauté Européenne.

- Introduction de plus en plus massive de cichlidés élevés en Asie. Leur qualité est des plus discutables et pollue la qualité de nos cichlidés.

De nombreux cichlidophiles maintiennent des souches de cichlidés d'excellentes origine et qualité, mais trop souvent, les géniteurs meurent, les reproductions sont dispersées et, tout doucement, l'espèce disparaît du hobby (Voyez-vous encore beaucoup de Ps. saulosi dans les bourses ou chez les particuliers ?).

Comment ?

Le but de ce conservatoire est de recenser les cichlidophiles maintenant des cichlidés d'origine confirmée de souches sauvages et/ou F1 dont l'avenir dans notre hobby est menacé, de les mettre en contact et d'éviter une trop forte consanguinité.

Chaque espèce traitée dans ce conservatoire se verra assigner un "curateur" qui suivra les souches, organisera les échanges de mâles entre les différents "conservateurs", centralisera et communiquera les informations . . .

Qui ?

Toute personne se sentant concernée par le maintien de notre hobby et la préservation des cichlidés.

WE CANNOT SAVE THEM ALL, BUT EACH OF US CAN SAVE ONE!

Paul Loiselle


Plus d'info ici: conservatoire-des-especes.html
conservatoire-des-especes.html

Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Une maladie dans votre aquarium, un suivi de votre traitement c'est ici

Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede nicopong24 » Lun 6 Juin 2011 22:47

Voici un petit article rédigé par mes soins, selon mes connaissances acquises au fil des ans. Il n'a pas de vocation à être scientifique mais permettra à certains de faire le point sur cette maladie qui fait rage dans de nombreux bacs.

Tout d'abord, un petit point sur ce qu'est le bloat: bloat en anglais signifie gonfler, c'est donc juste un symptôme d'une maladie à laquelle on ne sait donner de nom.
Le "bloat" est une maladie très courante chez les cichlidés des grands lacs africains, et plus spécialement les poissons dont le régime alimentaire est végétarien. Cette prédisposition est assez logique quand on sait que les brouteurs ne digèrent pas réellement tout seul... C'est la faune bactérienne intestinale qui effectue un énorme travail, contrairement aux non-brouteurs dont le système digestif est plus réactif et autonome. Cela signifie que les moindres variations de l'équilibre de la faune intestinale ont une influence directe sur la digestion proprement dite... et comme le tractus digestif est très long, ça complique encore les choses (occlusions possibles).

Les symptômes de cette maladie sont:
- perte d'appétit du poisson qui cesse de s'alimenter.
- présence de selles blanches filamenteuse (à ce propos ce symptôme traduit plus un problème digestif dont les causes ne sont pas forcément le "bloat").
- au bout de quelques jours le poisson commence à gonfler au niveau de l'abdomen et ses couleurs ternissent (perte de la brillance des couleurs du poisson).
- une augmentation de la fréquence respiratoire.
- un isolement avec un stationnement soit en surface de l’aquarium, soit sur le sable de l'aquarium ou encore posé sur une pierre dans une grotte.
- à ce stade le pronostic vital est déjà plus qu'incertain et le poisson est quasiment condamné à très court terme, et d'autant plus s'il n'y a pas de traitement effectué.

Les causes de cette maladie sont un déséquilibre de la faune intestinale, se traduisant par un développement anormal de flagellés intestinaux du genre hexamita et/ou un développement d'une bactérie pathogène. C'est en fait le développement du flagellé qui favorise le développement bactérien qui est bien souvent à lui seul la cause du gonflement. Parmis ces bactéries, certains citent le genre clostridium qui est un genre bactérien regroupant des bacilles gram positifs, anaérobies strict pour la plupart. Parmi les flagellés ce sont ceux du genre hexamita qui comprend également pas mal d'espèces.
Ces flagellés et bactéries quand elles sont présentes dans l'intestin de vos pensionnaires peuvent sommeiller très longtemps avant de se multiplier et déclencher la maladie. Elles n'attendent en fait qu'une occasion pour se développer. On parle donc de facteurs favorisants. Parmis ces facteurs on retrouve le stress sous toutes ses formes. Les causes du stress peuvent être multiples, comme:
- le harcèlement d'un poisson dominant et trop oppressant,
- une température d'eau ne correspondant pas aux besoins des poissons,
- une alimentation inadaptée, par exemple trop pauvre en fibres ce qui ralentit le transit intestinal, pouvant même aller jusqu'à l'occlusion,
- une qualité d'eau inadéquate, par exemple un taux de nitrate trop haut causé par une négligence de l'entretien (changements d'eau pas assez conséquents et fréquents par exemple) ou des valeurs de PH, GH et KH trop instables, voire inadaptées aux éxigences des espèces de cichlidés maintenues, ou encore trop de chlore ou d'autres éléments présents et toxiques dans l'eau du robinet (qualité qui peut varier en fonction d'éléménts climatiques...).
- ...

Mais comment ces flagellés et bactéries parviennent-elles dans les intestins de nos poissons?
La transmission des flagellés se fait par l'eau, d'où la nécessité de se laver les mains après les avoir plongées dans un bac infecté afin de ne pas transmettre à d'autres bacs. Pareil pour les ustensiles comme racloirs, épuisettes etc. Même une fois secs, les germes peuvent se réactiver dans l'eau... Vu ce mode de transmission par l'eau, il va de soit qu'il faut traiter tout le bac même si seulement quelques poissons semblent atteints.
La transmission des bactéries se fait par l'air et l'eau, ce qui complique pas mal les choses pour savoir à quel genre de bloat (flagellés et/ou bactérien) on a affaire. Ceci explique aussi certaines idées reçues (et fausses) qui courent partout sur le net au sujet de cette maladie, comme par exemple le fait que les flagellés seraient toujours présents quoiqu'on fasse dans les intestins des poissons et que le stress serait la seule cause de la maladie...
En fait deux médicaments sont efficaces pour venir à bout des flagellés, à savoir le flagyl (qui semble être le plus efficace selon certains professionels) et l'alazol. Quand un bac est traité avec l'un de ces médicaments et que l'hexamita en cause y est sensible, les poissons ne sont plus porteurs car le médicament a logiquement fait son travail. Par contre il est possible plus tard de redévelopper un bloat mais bactérien uniquement cette fois et qui est arrivé par l'air...
Le traitement d'un bloat dont l'origine est un hexamita seul (d'ailleurs on ne peut plus vraiment parler de bloat parce qu'il n'y a peu ou pas de gonflement dans ce cas) peut se traiter avec du flagyl (ou metronidazole = principe actif) ou de l'alazol (ou dimetridazole = principe actif), cependant il existe des hexamitas qui ne sont sensibles qu'au flagyl, d'autres qui ne sont sensibles qu'à l'alazol, d'autres qui sont sensibles à l'un et à lautre et d'autres qui ne sont sensibles ni à l'un ni à l'autre.
Pour traiter un bloat mixte (flagellés + bactéries), il faut coupler le traitement alazol ou flagyl à un traitement antibiotique comme le furanol ou nifurpirinol ou baktopur (et autres antibio du commerce aquariophile à large spectre).
Pour un bloat bactérien, le traitement au furanol (ou autre équivalent) suffit.
Une utilisation de sel à 2-3g/l pour accompagner ces traitement peut s'avérer utile car le sel améliore la flottaison du poisson qui fait moins d'efforts pour nager et maintenir son équilibre dans l'eau, mais également améliore l'assimilation de l'oxygène. Il faut aussi bien oxygéner l'eau pendant un traitement (cf clostridium = bactérie anaérobie c'est à dire qui se développe en milieu dépourvu d'oxygène).

Un point sur les produits cités et leurs dosages :

L'alazol se trouve en pharmacie ou chez le vétérinaire. C'est un médicament destiné à un usage vétérinaire, plus particulièrement destiné à soigner des oiseaux, mais ce médicament peut être très efficace s'il est utilisé à bon escient chez les cichlidés. Son principe actif est le dimetridazole, il est de la classe des antibiotiques mais reste ciblé sur une petite catégorie de bactéries et les flagellés intestinaux. Son utilisation ne met pas en péril la faune bactérienne de la filtration de l'aquarium.

Posologie:
-le 1er jour : 15 ml/100l
-le 2ème jour : rien
-le 3ème jour : changement d'eau à 50% + rajout de 7.5 ml/100l
-le 4ème jour : rien
-le 5ème jour : changement d'eau à 50% + rajout de 7.5 ml/100l
-le 6ème jour : rien
-le 7ème jour : fin de traitement et changement d'eau 50%

Le flagyl est un médicament voisin de l'alazol, son principe actif est le metronidazole. C'est un médicament que l'on trouve en pharmacie. Son usage à l'origine est destiné à l'homme mais également à usage vétérinaire. Il est aussi de la classe des antibiotiques et ciblé essentiellement sur les flagellés intestinaux de type hexamita dans son usage aquariophile. Comme l'alazol il n'affecte pas l'équilibre bactérien de la filtration de l'aquarium. En revanche, il est très photosensible et son utilisation doit se faire dans le noir complet, ce qui représente une contrainte au traitement.

Posologie:
1g/100l à ajouter tous les jours, avec changement d'eau de 50% au 3éme jour et au 6éme jour (traitement sur 5 jours). 1g de metronidazole représente deux comprimés de flagyl 500, qu'il faut réduire en poudre, la pellicule recouvrant le cachet étant insoluble et prévue normalement pour être dissoute par les suc gastriques.

Alazol et flagyl sont des médicaments et comme tous les médicaments, ils peuvent avoir des effets secondaires et chez les poissons il semblerait que la stérilité puisse en faire partie.

Certains forumers parlent également de la ciproxine ou ciprofloxacine qui est un puissant bactéricide et antibitotique et qui serait efficace également contre les hexamitas (500mg/100l). A réserver je pense aux cas extrêmes...

Comment sait-on si le traitement que l'on a choisi d'utiliser est efficace contre les agents pathogènes en présence?
Pour être sûr d'avoir choisi le bon traitement (choix surtout entre alazol et flagyl, mais aussi l'autre antibiotique), il faut avoir un poisson témoin. C'est à dire un poisson atteint qui ne s'alimente plus. Un tel poisson s'il n'est pas traité est voué à la mort, donc sa seule chance de survie est un traitement efficace. Ce qui veut dire que si vous aviez un poisson qui avait arrêté de s'alimenter avant traitement et qui remange après traitement, c'est qu'il a été efficace et a éliminé le ou les agents pathogènes. Par contre si le poisson témoin meurt en cours de traitement ou après, on ne peut être sûr de rien et il faut être prêt à refaire un deuxième traitement (si le bloat se déclare à nouveau) mais cette fois-ci pas avec les mêmes produits.

En ce qui concerne le bloat bactérien, il semble qu'il existe une méthode préventive assez efficace, il s'agit de la cure de probiotiques. Il est possible actuellement de se procurer de la nourriture contenant des probiotiques et prébiotiques (qui favorisent le développement des probiotiques, par exemple l'ail en est un) mais qui est conçue initialement pour les carpes koi. Cependant la composition de ces nourritures n'est pas fondamentalement différente des nourritures conçues pour les cichlidés herbivores et convient bien aux mbunas par exemple.
Le principe des probiotiques, qui ne sont que des bactéries qui participent à la bonne digestion des poissons (mais pas seulement des poissons, il en existe pour d'autres animaux et aussi pour l'homme) et qui tapissent les parois intestinales. Le principe donc est en quelque sorte de réensemencer les intestins des poissons qui ont été traités mais aussi de rentrer en concurrence avec les mauvaises bactéries qui ne trouvent alors plus de place pour se fixer dans la paroi intestinale.
Les principales nourritures contenant des probiotiques que l'on peut trouver dans le commerce aquariophile sont représentées par la gamme saki de chez Hikari. Il existe aussi des préparations maisons à base de ferments lactiques.

Voilà je crois que je vous ai dit tout ce que je savais à ce sujet, j'espère que vous ne vous êtes pas endormis à sa lecture!

Complément de Did35:
Non il n'y a pas de temps d'incubation à cette maladie. Pour une raison essentielle c'est que ce n'est pas une maladie mais un syndrome qui regroupe probablement une multitude de causes.

Contrairement à ce qui est dit plus haut, le plus souvent ce n'est pas contagieux (la contagiosité dépend en grande partie de la cause).

Le point commun à "ces maladies" c'est probablement le stress qui n'est pas la cause directe des symptômes mais le facteur déclenchant. J'entends par stress une réaction physiologique normale suite à une "agression du milieu" mais qui dans certains cas est trop intense et/ou se prolonge et alors peut-être délétère.

Sans entrer dans les détails, un facteur stressant pour le poisson (modification des conditions de vie, agression par un colocataire...)est à l'origine de réactions neuro-hormonales qui peuvent (si trop intenses ou prolongées) diminuer les capacités immunitaires (de défense) du poisson. Celui ci va pouvoir développer une infection (virale, bactérienne, parasitaire)qui sera responsable au niveau digestif du fameux "bloat" ("bloat" qui correspond à un gonflement de l'abdomen par du liquide que l'on peut aussi nommer ascite ou hydropisie).

L'infection déclenchée pouvant être latente chez le poisson (avant le stress)c'est le cas en particulier de pas mal de parasites intestinaux(des protozoaires et non pas des vers) qui vivent normalement dans le tube digestif du poisson, parfois l'agent pathogène se trouve dans le milieu (aquarium) mais le poisson n'est pas malade jusqu'au moment où le stress va diminuer ses défenses immunitaires.

J'ai volontairement simplifier le problème qui est beaucoup plus complexe que cela (il y a probablement des "bloat" non infectieux) pour insister sur:
- la prévention du bloat: c'est la prévention du stress +++: quarantaine pour les nouveaux poissons, on ne change pas la population d'un bac tous les 15 jours, on ne change pas non plus le décor trop souvent et on fait attention à la qualité de son eau et de l'alimentation... On ne prend pas un poisson avec les mains pour le photographier, on fait attention aux épuisettes; La liste est très longue mais ce sont sans doute les causes de stress les plus fréquentes (en dehors de trimbaler un poisson dans un sac ou une glacière).
- Le traitement du bloat: il n'y en a pas puisqu'il y a des bloat. Il faudrait pour traiter correctement euthanasier le poisson pour pouvoir faire des prélèvements et essayer d'identifier le(s) pathogène(s)responsable.Et après on fait quoi on traite le mort?
- la grande pharmacie est une hérésie (je ne l'utilise plus depuis pas mal de temps)en tout cas je ne traite plus les bacs et les poissons non malades qu'ils contiennent (je l'ai fait, mais il n'y a que les C .. qui ne changent pas d'avis).
- En gros si un poisson est malade je l'isole dans un bac hôpital (30 à 50l): au stade de "gonflement" c'est généralement foutu quelque soit le traitement utilisé. Avant le "gonflement" lorsque le poisson s'isole, ne mange plus et/ou a des fèces filamenteuses et que en réfléchissant sur ce qui a bien pu se passer on pense à un coup de stress (il est capital de se remémorer les évènements qui ont pu se passer dans les 3 derniers mois), c'est sel (faciliter la fonction osmotique) et éventuellement un imidazolé (alazol ou Flagyl)et un cierge pour ceux qui veulent... Le choix de l'imidazolé est simplement fait sur la fréquence (je rappelle que je n'euthanasie pas mon poisson pour le traiter ensuite), en effet statistiquement ce sont les protozoaires qui sont le plus souvent incriminés dans le bloat et les imidazolés marchent théoriquement sur les protozoaires.
- Si plusieurs poissons sont touchés, là cela se complique (théoriquement les protozoaires impliqués dans le bloat ne sont pas très contagieux)soit c'est un bloat qui a trainer et qui s'est surinfecté avec une bactérie qui elle peut contaminer les autres, soit c'est un "bloat" initialement bactérien (pollution du milieu) soit ce n'est pas un bloat (bien sûr avant le stade de gonflement) mais là encore une probable infection du milieu (souvent une bactérie anaérobie). Il peut-être tentant de traiter avec un antibiotique (mais là encore sans analyse c'est la roulette russe)avec en plus des risques de développer des résistances (ça on s'en fou un peu si on ne donne pas d'antibiotique des que quelque chose va mal)mais quid de l'eau que vous aller relâcher ensuite dans la nature ou plutôt dans la cuvette des wc? d'où l'importance de la prévention et du traitement de la cuve à la fin de l'épisode: c'est à dire une bonne désinfection du bac et de son contenu (pierres, sable...) avec par exemple de l'eau de javel.
En conclusion le fameux "bloat" on n'y connait pas grand chose et il faut parfois ne rien faire plutôt que des conneries: "primum non nocere".
"Il est difficile de juger de l'intelligence de quelqu'un qui a beaucoup lu car la mémoire imite à merveille l'intelligence" Emile Chartier, dit Alain.
Avatar de l’utilisateur
nicopong24
Admin
 
Messages: 8678
Images: 3
Inscription: Mar 24 Mai 2011 19:56

Mes bacs:
Malawi fishroom 3500L
Localisation: Chateau L Eveque 24460

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede Fabrice » Mer 13 Juil 2011 14:50

merci Nicopong,
tres bien résumé, cela devrais aider pas mal de malawiste.
Avatar de l’utilisateur
Fabrice
 
Messages: 13
Inscription: Mer 13 Juil 2011 14:37

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede Dav07 » Mer 13 Juil 2011 15:12

Fabrice a écrit:merci Nicopong,
tres bien résumé, cela devrais aider pas mal de malawiste.


Et pas que les Malawistes.
J'ai perdu 5 tropheus récemment avec cette cochonnerie ... un seul traitement au Metro a suffit mais franchement c'est les boules cette maladie ... ça vient comme ça, sans signe ...
"La grandeur d'une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux." Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Dav07
 
Messages: 570
Images: 2
Inscription: Ven 10 Juin 2011 09:43
Localisation: Grenoble 38000

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede nicopong24 » Mer 13 Juil 2011 20:23

De rien! ;)
"Il est difficile de juger de l'intelligence de quelqu'un qui a beaucoup lu car la mémoire imite à merveille l'intelligence" Emile Chartier, dit Alain.
Avatar de l’utilisateur
nicopong24
Admin
 
Messages: 8678
Images: 3
Inscription: Mar 24 Mai 2011 19:56

Mes bacs:
Malawi fishroom 3500L
Localisation: Chateau L Eveque 24460

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede papapayou » Mar 19 Juil 2011 19:02

Est-ce que selon vous l'utilisation d'un filtre UV à titre préventif permettrait d'éviter le BLOAT ?
A priori, il semblerait qu'il agisse sur certains germes présent dans l'eau et pas seulement que sur les algues.
Avatar de l’utilisateur
papapayou
 
Messages: 5481
Images: 235
Inscription: Lun 6 Juin 2011 15:12

Mes bacs:
Malawi 720 L
Malawi 525 L
Malawi 780 L
Localisation: SAINT BOHAIRE - 41330

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede Cyril60 » Mar 19 Juil 2011 19:09

ça serais étonnant mais pourquoi pas j'attends des vais aussi :o
Avatar de l’utilisateur
Cyril60
Admin
 
Messages: 2052
Images: 1
Inscription: Lun 18 Juil 2011 23:32

Mes bacs:
Malawi 500L
Localisation: Longueil Annel 60150

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede Bal50 » Mar 19 Juil 2011 19:30

Personnellement je n'ai plus eu aucun cas depuis que j'ai plein de plantes dans mes bacs. Je pense que l'apport végétal vivant n'y est pas pour rien et cela favorise le développement de phyto et zoo plancton diatomées and co.
"Quand le dernier arbre aura été coupé, quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
quand le dernier poisson aura été pêché, alors vous vous apercevrez
que l'argent ne se mange pas."
Proverbe Cree (nation amérindienne du Canada)
Avatar de l’utilisateur
Bal50
Admin
 
Messages: 5639
Images: 29
Inscription: Mar 24 Mai 2011 05:52

Mes bacs:
Malawi 300L
Localisation: 50510 Cerences

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede Reno » Mar 19 Juil 2011 19:32

Pour moi y'a une erreur dans la posologie...
Chaque ajout d'alazol ou de flagyl doit s'accompagner d'un changement d'eau!

Posologie:
-le 1er jour : 15 ml/100l
-le 2ème jour : rien
-le 3ème jour : changement d'eau à 50% + rajout de 7.5 ml/100l
-le 4ème jour : rien
-le 5ème jour : changement d'eau à 50% + rajout de 7.5 ml/100l
-le 6ème jour : rien
-le 7ème jour : fin de traitement et changement d'eau 50%

Voilà ce que j'ai pu lire a droite ou a gauche!
Reno
 
Messages: 404
Inscription: Dim 10 Juil 2011 09:25

Mes bacs:
Malawi 720L
Malawi 680L
Malawi 850L
Localisation: 30 Clarensac

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede Cyril60 » Mar 19 Juil 2011 19:37

bah j'ai déjà sauvé ma population en suivant les conseils de Nico
Avatar de l’utilisateur
Cyril60
Admin
 
Messages: 2052
Images: 1
Inscription: Lun 18 Juil 2011 23:32

Mes bacs:
Malawi 500L
Localisation: Longueil Annel 60150

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede cedric37 » Mar 19 Juil 2011 19:38

pour l'alazol je sais pas mais le flagyl j'ai deja traiter 2 fois des bacs différents et j'ai ajouter tous les jours 1gr/100l et changer l'eau seulement au bout du 3eme et 6 eme jour de traitement
et sa a fonctionner aucune perte
Image
Avatar de l’utilisateur
cedric37
 
Messages: 3516
Images: 566
Inscription: Lun 23 Mai 2011 21:13
Localisation: 37150 chisseaux

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede nicopong24 » Mar 19 Juil 2011 23:03

Reno a écrit:Pour moi y'a une erreur dans la posologie...
Chaque ajout d'alazol ou de flagyl doit s'accompagner d'un changement d'eau!

Posologie:
-le 1er jour : 15 ml/100l
-le 2ème jour : rien
-le 3ème jour : changement d'eau à 50% + rajout de 7.5 ml/100l
-le 4ème jour : rien
-le 5ème jour : changement d'eau à 50% + rajout de 7.5 ml/100l
-le 6ème jour : rien
-le 7ème jour : fin de traitement et changement d'eau 50%

Voilà ce que j'ai pu lire a droite ou a gauche!

Tu as raison, j'ai fait une chtite erreur dans la rédaction mais ceci dit je pense que même comme ça, ça doit aussi fonctionner.
Corrigé! ;)
"Il est difficile de juger de l'intelligence de quelqu'un qui a beaucoup lu car la mémoire imite à merveille l'intelligence" Emile Chartier, dit Alain.
Avatar de l’utilisateur
nicopong24
Admin
 
Messages: 8678
Images: 3
Inscription: Mar 24 Mai 2011 19:56

Mes bacs:
Malawi fishroom 3500L
Localisation: Chateau L Eveque 24460

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede michel71 » Sam 23 Juil 2011 18:09

cedric37 a écrit: le flagyl j'ai deja traiter 2 fois des bacs différents et j'ai ajouter tous les jours 1gr/l



Vindediousss Cedric, ça devait être épais dans ton bac là ... :shock:

Merci Nico, plus qu'utile ce post ... . ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
michel71
 
Messages: 1941
Inscription: Jeu 2 Juin 2011 19:06

Mes bacs:
Malawi 900 ltsL
Malawi 450 ltsL
Malawi 360 ltsL
Malawi 250 ltsL
Malawi 240 ltsL
Malawi 300 ltsL
Malawi 240 ltsL
Malawi 200 ltsL
Malawi 200 ltsL
Malawi 120 ltsL

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede nicopong24 » Sam 23 Juil 2011 19:13

michel71 a écrit:Vindediousss Cedric, ça devait être épais dans ton bac là ... :shock:

J'avais pas fait gaffe, à ça!! :lol: :lol:
"Il est difficile de juger de l'intelligence de quelqu'un qui a beaucoup lu car la mémoire imite à merveille l'intelligence" Emile Chartier, dit Alain.
Avatar de l’utilisateur
nicopong24
Admin
 
Messages: 8678
Images: 3
Inscription: Mar 24 Mai 2011 19:56

Mes bacs:
Malawi fishroom 3500L
Localisation: Chateau L Eveque 24460

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede cedric37 » Dim 31 Juil 2011 22:09

:oops: rectifié c'était pas du lait dans mon bac :lol:
Image
Avatar de l’utilisateur
cedric37
 
Messages: 3516
Images: 566
Inscription: Lun 23 Mai 2011 21:13
Localisation: 37150 chisseaux

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede lionel » Sam 13 Aoû 2011 10:53

un petit sujet enfin gros même très gros sur le sujet, mais avec pterophyllum scalare
http://scholar.lib.vt.edu/theses/availa ... /ANGEL.PDF

Quand vous aurez fini les 222 pages vous me dites ce que vous en pensez , hein

bon allé un petit résumé: http://www.monsterfishkeepers.com/forum ... anguage=fr

et pour les plus fainéants , il a été démontré que le sel d'epsom aidait au rétablissement , et qu'il pouvait guérir également par ingestion.
Ca me rappel un petit sujet sur l'eau que j'avais fait sur mf38, ou je démontrais que l'eau de nos bacs si elle est bonne au niveau des paramètres de dureté , ne l'est pas dans la proportion des concentrations en minéraux et que l'eau de nos robinets était plus calcique que magnésique.

Le sel d'epsom coute pas grand chose semble être bénéfique sur les couleurs des poissons , et en plus est néfaste au bloat .
Une sérieuse piste à essayer , à mon avis ...
"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu
Avatar de l’utilisateur
lionel
 
Messages: 9427
Images: 182
Inscription: Lun 23 Mai 2011 18:54

Mes bacs:
Malawi 450lL
Localisation: 35220 Chateaubourg

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede nicopong24 » Sam 13 Aoû 2011 14:24

Effectivement, intéressant!! J'ai commencé à lire le pavé mais en anglais c'est un peu hard quand même, mais ça vaudrait le coût de le passer à un traducteur. Je vais voir pour au moins traduire la première partie qui est consacrée au résumé, sur l'autre site ça doit être du français canadien car on a à peu près autant de mal à comprendre qu'avec une traduction google! :lol:
"Il est difficile de juger de l'intelligence de quelqu'un qui a beaucoup lu car la mémoire imite à merveille l'intelligence" Emile Chartier, dit Alain.
Avatar de l’utilisateur
nicopong24
Admin
 
Messages: 8678
Images: 3
Inscription: Mar 24 Mai 2011 19:56

Mes bacs:
Malawi fishroom 3500L
Localisation: Chateau L Eveque 24460

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede lionel » Sam 13 Aoû 2011 17:58

C'est une traduction google lol
"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu
Avatar de l’utilisateur
lionel
 
Messages: 9427
Images: 182
Inscription: Lun 23 Mai 2011 18:54

Mes bacs:
Malawi 450lL
Localisation: 35220 Chateaubourg

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede vince26 » Sam 10 Sep 2011 09:27

1.4.4: Magnesium Sulfate (Epsom Salt)
Reducing the number of burden organisms by saline purges is an alternative method in the
treatment of parasitic infestation, especially from luminal parasites. Saline purges all act in a
similar mechanism by which the anions and cations are slowly absorbed from the digestive
tract. Magnesium salts frequently used as saline purgatives are Magnesium Sulfate, (Epsom
salts), Magnesium Hydroxide, Magnesium Oxide, (milk of magnesia), and Magnesium
Citrate, (Jenkins, 1988). They retain or attract water into the intestinal lumen mainly by
osmosis, which distends the gut and increases peristalsis, thus producing defecation.
Another mode of action of magnesium salts is causing the release of cholecystokinin, which
increases peristaltic activity of the intestine (Jenkins, 1988); intraluminal parasites then will
be expelled from host. The concentration of saline purgatives should be isotonic such as 6%
solution of Epsom salt to get a quick purgative action (Alexander, 1985). In the present
study, magnesium sulfate which may be helpful in reducing the number of diplomonads
was examined for an efficacy in inhibiting the parasite’s growth.


Si je comprends à peu prés, le sel d'epsom permetterai de purger le poisson et de réduire la croissance des parasites.
Ils ont l'air d'indiquer qu'un traitement à 6% de sel d'Epsom aurait une action purgative rapide...
Du coup plusieurs questions:
Est-il utile de l'utiliser en préventif de temps en temps?
Peut-il être vraiment efficace en traitement?
Doit on saler tout le bac à 6% comme avec du sel classique, ou s'agit-il juste du dosage pour faire tremper la nourriture?
Je ne sais pas si quelqu'un est aller plus loin dans les 222 pages :mrgreen: Mais en tout cas cet article est fort intéressant!
La Terre n'est pas un don de nos parents. Ce sont nos enfants qui nous la prêtent. (Proverbe amérindien)
Avatar de l’utilisateur
vince26
 
Messages: 1329
Images: 1
Inscription: Lun 23 Mai 2011 21:16

Mes bacs:
Malawi 600L
Malawi 200lL

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede LioMaz13 » Lun 19 Sep 2011 23:39

Sujet vraiment très intéressant.
lionel a écrit:un petit sujet enfin gros même très gros sur le sujet, mais avec pterophyllum scalare
http://scholar.lib.vt.edu/theses/availa ... /ANGEL.PDF

Quand vous aurez fini les 222 pages vous me dites ce que vous en pensez , hein

bon allé un petit résumé: http://www.monsterfishkeepers.com/forum ... anguage=fr

et pour les plus fainéants , il a été démontré que le sel d'epsom aidait au rétablissement , et qu'il pouvait guérir également par ingestion.
Ca me rappel un petit sujet sur l'eau que j'avais fait sur mf38, ou je démontrais que l'eau de nos bacs si elle est bonne au niveau des paramètres de dureté , ne l'est pas dans la proportion des concentrations en minéraux et que l'eau de nos robinets était plus calcique que magnésique.

Le sel d'epsom coute pas grand chose semble être bénéfique sur les couleurs des poissons , et en plus est néfaste au bloat .
Une sérieuse piste à essayer , à mon avis ...


Si ça marche vraiment, alors on traiterait moins au metronidazole qui bouzille les reins des poipois.

J'ai pas tout lu mais je compte bien potasser un peu ce rapport.
Je me pose une question :
L'usage du sel Epsom (Sulfate de Magnésium) est il sans risque pour le poisson à long terme?
i. e; les problèmes de reins avec le metronidazole
Pour ceux qui on parcouru le document, en parlent il ?
J'imagine que si les pisciculteurs utilisent ce composé, c'est que ça doit passer..
LioMaz13
 
Messages: 31
Inscription: Sam 27 Aoû 2011 20:30

Mes bacs:
Malawi 900L

Re: Le "bloat", c'est quoi? Comment traiter.

Messagede lionel » Mar 20 Sep 2011 11:24

salut,
comme toi j'ai pas tout lu, mais d'apres ce que j'ai compris, il y aurait pas d'effet secondaire
A savoir que l'eau du lac malawi contient des sulfates et du magnésium dans sa composition
Tu tiens ça d'ou pour les effets secondaires de l'alazol ?
"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu
Avatar de l’utilisateur
lionel
 
Messages: 9427
Images: 182
Inscription: Lun 23 Mai 2011 18:54

Mes bacs:
Malawi 450lL
Localisation: 35220 Chateaubourg

Suivante

Retourner vers Les maladies rencontrées dans votre bac

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités