image
Bacs sur le forum: 1243        Especes referencées: 1014        Membres qui ont rempli leur gestion des bacs: 694
Rechercher
Recherche avancée

Le forum Malawi

Cichlidés du Malawi et leur maintenance en aquarium

Un problème avec votre aquarium

Guest Announcements

Image Image Image Image

Conservatoire des espèces:
Pourquoi ?

Notre hobby est de plus en plus menacé pour différentes raisons :

- Disparition ou raréfaction de certaines espèces dans le milieu naturel (par ex: Ps. saulosi, Ps. demasoni, A. baenschi, A. sp. mamelela, M. chipokae, M. cyaenorhabdos . . . à cause de la pêche pour le hobby aquariophile ou A. kandeense, C. sp. 'virginalis Gold', Copadichromis pleurostigma . . . à cause de la pêche alimentaire).

- Plus d'importations de certains lieux géographiques(par ex: les côtes du Mozambique ou la réserve de Cape Maclear) et disparition de ces espèces du circuit cichlidophile.

- Volonté des écologistes allemands d'interdire toute importation d'animaux sauvages. Si cette loi passe en Allemagne, elle ne tardera pas à être étendue à l'entièreté de la Communauté Européenne.

- Introduction de plus en plus massive de cichlidés élevés en Asie. Leur qualité est des plus discutables et pollue la qualité de nos cichlidés.

De nombreux cichlidophiles maintiennent des souches de cichlidés d'excellentes origine et qualité, mais trop souvent, les géniteurs meurent, les reproductions sont dispersées et, tout doucement, l'espèce disparaît du hobby (Voyez-vous encore beaucoup de Ps. saulosi dans les bourses ou chez les particuliers ?).

Comment ?

Le but de ce conservatoire est de recenser les cichlidophiles maintenant des cichlidés d'origine confirmée de souches sauvages et/ou F1 dont l'avenir dans notre hobby est menacé, de les mettre en contact et d'éviter une trop forte consanguinité.

Chaque espèce traitée dans ce conservatoire se verra assigner un "curateur" qui suivra les souches, organisera les échanges de mâles entre les différents "conservateurs", centralisera et communiquera les informations . . .

Qui ?

Toute personne se sentant concernée par le maintien de notre hobby et la préservation des cichlidés.

WE CANNOT SAVE THEM ALL, BUT EACH OF US CAN SAVE ONE!

Paul Loiselle


Plus d'info ici: conservatoire-des-especes.html
conservatoire-des-especes.html

Les différentes masses de filtration

Un intrus dans votre bac , une fuite ou autres questions non liés aux poissons

Les différentes masses de filtration

Messagede cedric37 » Mar 7 Juin 2011 15:50

Le travail de filtration proprement dit est réalisé par les masses filtrantes. Sans elles, le filtre ne ferait que faire circuler l’eau.
Les masses filtrantes vont retenir les déchets (filtration mécanique), traiter l’eau grâce à des bactéries (filtration biologique), et retenir ou diffuser certaines substances (filtration chimique).
Chaque type de filtration a son utilité et est réalisé par des masses filtrantes adaptées.


La filtration mécanique:

La filtration mécanique a pour but de retenir les particules solides ou non dissoutes en suspension dans l’eau.

Elle est réalisée par des masses filtrantes agissant comme des filets ou des matières poreuses. Les particules sont retenues par deux effets : soit la particule est plus grosse que les « mailles » de la masse filtrante et elle est donc bloquée (filtration en surface ou en support), soit elle est plus petite que les « mailles » de la masse filtrante mais elle va être bloquée en se perdant dans le labyrinthe formé par la masse filtrante et en impactant contre une des surfaces rencontrées (effet de profondeur ou de paroi).
En pratique, c’est ce deuxième effet qui est le plus souvent à l’œuvre.

Les particules étant retenues, elles s’accumulent dans la masse et finissent par la colmater : l’eau ne passe plus (et c’est d’autant plus rapide que l’effet de surface est à l’œuvre). Il faut donc nettoyer régulièrement ces masses filtrantes.

Pour éviter un colmatage trop rapide et des nettoyages trop fréquents, il est conseillé d’utiliser dans le sens de passage de l’eau des masses avec des « mailles » grosses, moyennes et fines : le maximum de particules sera retenu et le colmatage sera retardé.

Les masses filtrantes utilisées pour la filtration mécanique sont :

La mousse de polyuréthanne est la matière la plus utilisée. Elle se nettoie très facilement, résiste bien à une immersion prolongée. Il est conseillé de la nettoyer à l'eau claire régulièrement. Evitez des épaisseurs supérieures à 10 cm, car l'eau s'appauvrit en oxygène en passant à travers la mousse de polyuréthanne.
Image

Le perlon est une matière très utilisée. Le perlon est généralement de couleur blanc et se nettoie facilement. Il a le défaut de colmater assez facilement il faut donc le nettoyer assez régulièrement
Image


La filtration biologique

La filtration biologique a pour but de traiter certaines substances par des bactéries. Il s’agit principalement de mettre en œuvre la phase de nitrification du cycle de l’azote qui va convertir l’ammoniac/ammonium en nitrites puis en nitrates.

Cette filtration va être réalisée par des masses filtrantes qui vont offrir un bon support de prolifération aux colonies bactériennes, tout en laissant circuler l’eau autour et donc l’oxygène nécessaire.

Cette partie ne se salit pas par son fonctionnement : les substances produites (les nitrates) partent avec l’eau. Au contraire, il ne faudrait jamais avoir à nettoyer cette partie, car le nettoyage sera désastreux pour les colonies bactériennes, ce qui pourrait entraîner un déséquilibre du cycle de l’azote.
L’eau qui arrive dans la partie biologique doit donc être la plus propre possible : c’est pourquoi elle est toujours placée après la filtration mécanique.

Les masses filtrantes utilisées pour la filtration biologique sont :

Les bioballes:
Image

les céramiques:
Image

La pouzzoulane:
Image

La filtration chimique:

La filtration chimique a pour but de retenir certaines substances dissoutes par une matière selon des propriétés physico-chimiques. On rangera également dans cette catégorie la libération de substances par une matière (par exemple par la tourbe qui libérera des acides humiques).

On trouvera dans cette partie le charbon (improprement dit actif), des résines (anti-phosphates, anti-nitrates, etc) et beaucoup de produits prétendus miracles. Leur action diminue avec le temps car ils se « remplissent » avec les substances qu’ils retiennent.

D’une façon générale, ces produits doivent être utilisés à bon escient et jamais de façon prolongée (sauf pour la tourbe), car souvent il y a des effets indésirables à long terme.

Le charbon actif:
Le charbon actif est un charbon de bois qui a subit plusieurs traitements pour lui donner un pouvoir d'absorption exceptionnel. Le charbon actif est utilisé après un traitement médical, pour supprimer la coloration d'une eau (présence de racine de tourbière) ou masquer l'odeur de l'eau. Le charbon perd très vite de son efficacité et doit être maintenu temporairement pour traiter un aquarium.
Image

Organisation des filtration et des masses filtrantes:

Dans le cas classique des filtres compacts internes ou externes et des décantations internes, il faut mettre en place les filtrations mécanique et biologique, et éventuellement, en cas de besoin, chimique.

L’ordre par rapport au sens de passage de l’eau sera : filtration mécanique, puis filtration biologique et enfin, éventuellement, filtration chimique.

Si le filtre est petit, il faut privilégier la filtration mécanique tout en essayant quand même de dédier une petite partie à la filtration biologique.
Image
Avatar de l’utilisateur
cedric37
 
Messages: 3516
Images: 566
Inscription: Lun 23 Mai 2011 21:13
Localisation: 37150 chisseaux

Retourner vers Un problème avec votre aquarium

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités