Les Labeotropheus

Répondre
Avatar du membre
lionel
Messages : 7810
Enregistré le : lun. 23 mai 2011 18:54
Localisation : 35220 Chateaubourg

Les Labeotropheus
lien galerie photo: Les Labeotropheus


Image
intimidation entre 2 mâles
Les Labeotropheus sont des poissons très appréciés et maintenus dans le hobby malawiste, certaines variétés sont à succès comme le Labeotropheus trewavasae Thumbi West ou le Labeotropheus fuelleborni Katale.

Description :

On va donc commencer par le début, les Labeotropheus sont des poissons (sisi) de la famille des cichlidés et endémique du Lac Malawi
Le genre est né en même temps que l'espèce Labeotropheus fuelleborni décrite en 1926 par Ahl, c'est une des plus anciennes description de poissons de ce lac. Son nom fut donné en l'honneur du Dr Freidrich Füllborn (1866-1933), un médecin allemand d'origine polonaise qui s'est spécialisé dans la médecine tropicale et la parasitologie et qui a mené des recherches notamment au Malawi. Lors de cette même description, une deuxième espèce a été décrite, le Labeotropheus curvirostris qui est ce que l'on connaît aujourd'hui comme le Labeotropheus ...(allez dites le, vous le savez)
En effet, Ahl remarqua une différence dans le "museau" ou nez et en distingua donc 2 espèces, mais en 1935 Trewavas qui examina les 2 exemplaires types déposés à Berlin définit que cette différence de nez n' était pas valable pour différencier 2 espèces car comme on le sait aujourd'hui la taille du nez peut varier suivant différent facteurs dont certains écologiques que l'on verra plus tard.
En 1956, Fryer confirma les avancés de Trewavas lors de la description d'une nouvelle espèce de Labeotropheus, le Labeotropheus trewavasae.
Cette fois ci les différences entre les 2 espèces sont celles que l'on connaît aujourd'hui, le fuelleborni est plus haut de corps que le trewavasae, il est aussi plus compressé latéralement.
labeopdf1.png
labeopdf1.png (45.39 Kio) Vu 3609 fois
labeopdf.png
labeopdf.png (43.72 Kio) Vu 3609 fois
Source http://malawicichlids.com/

On peut donc en déduire qu' un Labeotropheus est soit un trewavasae, soit un fuelleborni, pourtant des questions se posent sur une forme intermédiaire que l'on trouve sur certaines localités (Chirwa,Chitande...).
Ces Labeotropheus sont plus hauts de corps et ressemblent à des Labeotropheus fuelleborni ou plutôt à une forme intermédiaire entre le fuelleborni et le trewavasae, d' autant qu'il ne peut pas y avoir 2 mêmes espèces sur une même localité.
En revanche on ne trouve sur aucune localité un trewavasae, un fuelleborni et une forme intermédiaire vivant sympatriquement, la forme intermédiaire remplace systématiquement le trewavasae.
Mais comme toute règle a son exception, à Chidunga, il y a une troisième forme. Alors qu'il y a déjà un L. fuelleborni avec dorsale rouge et un trewavasae sans, la troisième forme ressemble à un trewavasae mais cette fois ci avec une dorsale rouge.
Konings pense à une hybridation entre le trewavasae et le fuelleborni.
Cette forme intermédiaire est toujours ocre, couleur que l'on retrouve jamais sur un fuelleborni comme on le verra un peu plus loin.
Enfin, la variabilité chez les Labeotropheus fuelleborni est moins grande que chez les trewavasae, probablement dû au fait que vivant plus en surface ils sont amenés à plus naviguer entre différentes localités.
Dans la zone Katale, Chirwa, Katale reef les fuelleborni sont identiques , les trewavasae sont différents et celui de Chirwa est une de ces formes intermédiaires.
Cette variabilité de forme peut laisser à penser qu'il pourrait y avoir une troisième espèce, ou que la variabilité de forme n'est pas un critère décisif pour différencier les 3 espèces ou que finalement ces 2 espèces de Labeotropheus que sont le trewavasae et le fuelleborni vont très bien :mdr: .
Et boum, cet article que j'ai commencé y'a 2 ans et jamais fini, se complique, bah oui quoi, 2 espèces dans un genre ça aurait été trop simple...
Mais Michael J. Pauers a décidé de compliquer les choses, en décrivant 3 nouvelles espèces. Labeotropheus chlorosiglos, simonae et artatorostris.
Le premier est celui que l'on connaît comme Labeotropheus fuelleborni Katale Island:
Katale.jpg
Katale.jpg (171.67 Kio) Vu 3659 fois
et sa forme MC:
Male OB.jpg
Male OB.jpg (166.63 Kio) Vu 3659 fois
et sa forme O:
Mâle O.jpg
Mâle O.jpg (161.71 Kio) Vu 3659 fois
La différence de cette espèce avec le fuelleborni est une question de nombre d' écailles entre différentes nageoires et/ou ligne latérale et de longueur et hauteur de corps, enfin des trucs qu' un aquariophile ne voit pas...
Ce que l'aquariophile voit est la coloration atypique de ce fuelleborni Katale, euh, pardon chlorosiglos bleu sur le dessus et orange sur le dessous, une coloration que l'on retrouve également sur le fuelleborni Maison Reef et Hora Mango entre autre.
Konings n'est pas d'accord avec cette approche prétextant notamment que nulle part dans le lac on trouve 3 espèces qui vivent en sympatrie(sur une même localité).

Le simonae, lui ressemble en coloration à celui de Katale Island, mais son corps est plus allongé:
simonae.jpg
simonae.jpg (87.16 Kio) Vu 3659 fois
Et donc ressemble plus à un trewavasae...mais sa coloration est orange et pas ocre, et le bleu n'est présent que sur le haut du corps. La localité type est Katale Reef.
Je vais pas vous embêter avec le nombre d' écailles :roll:

Le dernier avec un nom à coucher dehors que je me souviendrais jamais est le .......2 secondes svp.....je vais le copier sur la description :mdr:
Le Labeotropheus artatorostris dont la localité type est Mumbo et on le trouve également à Thumbi West.
Labeotropheus artatorostris diffère de la localité type de L. fuelleborni à Nkhata Bay en raison de la taille plus courte du museau , de rangées de dents plus longues sur la mâchoire supérieure, des nageoires pectorales plus longues que L. fuelleborni, il est également plus large de corps au niveau des nageoires pectorales.
Pour un aquariophile on va juste se référer à sa coloration bleue plus ou moins rayée, des nageoires pelviennes, anales et dorsale se terminant par un rouge orangé et des pelviennes plus allongées.
Sa forme est proche pour pas dire identique à nos yeux au fuelleborni.
artatorostris.jpg
artatorostris.jpg (37.96 Kio) Vu 3658 fois

variété et répartitions:

Que ce soit chez les fuelleborni ou chez les trewavasae, on trouve 3 patrons de coloration différents:
-les dorsales oranges:
Suivant les localités où est pêché le Labeotropheus, le patron de coloration peut varier. Les fuelleborni à dorsale orange peuvent se trouver à différents endroits du lac, par contre les trewavasae à dorsale orange sont cantonnés au sud du Lac.
-les bleus:
On en trouve pour les 2 espèces tout autour du Lac, le bleu est plus ou moins soutenu, plus ou moins clair. Certains peuvent aussi être zébrés et avoir une ligne submarginale sur la dorsale.
Le Labeotropheus artatorostris a une coloration bleue plus ou moins rayé, des nageoires pelviennes, anales et dorsales se terminant par un rouge orangé et des pelviennes plus allongées.
-Les bicolores:
Pour le Labeotropheus fuelleborni, ça sera le bleu et l'orange plus ou moins jaune. Le bleu sera toujours sur le haut du corps et le orange dessous.
Chez le trewavasae, l'orange est remplacé par l'ocre et le bleu sous celui ci, en partie ventrale, certains sont complètement ocres.
Le patron de coloration de la forme intermédiare comporte toujours de l'ocre.
Le simoneae(ex trewavasae Katale reef), lui, a la coloration du chlrorosiglos(ex fuelleborni Katale Island), bleu sur le dessus et orange(j'ai bien dis orange pas ocre de la forme intermédiaire)
-les formes OB:
Chez les 2 espèces il y a des formes OB, mais lorsque les 2 espèces vivent sympatriquement, une seule possède des formes OB.
La proportion de forme OB chez les trewavasae est plus importante.
Sur une même localité, lorsque une espèce a une forme OB, l'autre ne l'a pas, mais comme toute règle...(vous connaissez la suite), à Chidunga les 2 espèces ont des sujets OB et si vous vous souvenez, c'est aussi là qu'il y aurait hybridation entre le trewavasae et le fuelleborni...

Comportement in situ

-comportement alimentaire et partage du territoire entre genre:
Les Labeotropheus se nourrissent de l'aufwuchs recouvrant les pierres.
Ils pincent les algues entre leurs dents et se servent de leur nez comme d'un levier pour arracher des brins.
Lorsque les 2 espèces vivent en sympatrie , le Labeotropheus fuelleborni vit dans la couche supérieure, le trewavasae plus profondément, cela n'empêche pas qu'ils puissent se côtoyer entre les 2 zones. Il n' y a donc pas ou peu de concurrence alimentaire.
Les fuelleborni vivant plus près de la surface et la biocouverture étant plus importante à faible profondeur, cela explique peut-être qu'ils soient plus gros que les trewavasae, mais ça peut être également le courant plus fort en surface qui oblige le fuelleborni à être plus trapu.


Expérience de maintenance avec ces Labeotropheus:

Labeotropheus trewavasae:
C'est un poisson qui navigue dans tout le bac, il est peu territoriale.
Comme tout les mbunas, la maintenance en groupe de plusieurs mâles est à éviter, ils ne se supportent pas.
La maintenance en dessous de 450l est à éviter.
quelques fiches:
http://www.malawicichlides.fr/topic6510.html
http://www.malawicichlides.fr/topic2041.html
http://www.malawicichlides.fr/topic1605.html ici, un trewavasae aux couleurs inversés et plus gros que le simoneae.
http://www.malawicichlides.fr/topic4462.html

Labeotropheus fuelleborni
Expérience de Nicopong24 :
Je maintiens cette espèce depuis 8 ans, j'ai eu au départ un couple sauvage avec femelle OB, puis plus tard j'ai réussi à me procurer des spécimens O et OB. Actuellement j'en ai dans plusieurs bacs dont un ou je tente de maintenir un mâle O avec un mâle MC, et un groupe de femelles O et OB. Pour l'instant tout se passe bien, le mâle O domine mais ne harcèle pas le mâle MC qui se colore de temps en temps. Il semblerait comme le dit Konings (à propos des formes OB chez les mbunas en général), que les mâles ne reconnaissent comme conspécifiques que les mâles bleus, les mâles O et MC n'étant pas identifiés comme mâles concurrents. Mon expérience semble le confirmer, d'autant plus qu'au départ j'avais un mâle bleu également qui codominait avec le mâle O, mais le mâle O n'avait de cesse que de chercher le mâle bleu qui était pourtant un peu plus gros que lui, alors que le mâle bleu ne faisait que repousser le mâle O. J'ai finalement choisi d'enlever le mâle bleu pour plus de sécurité et de sérénité dans ce bac.
On verra par la suite...
Quant à son éventuel rôle d'espèce tampon dans un bac, généralement c'est un piètre candidat car il est souvent plus dominateur que dominant et comme c'est un très bon nageur, il aime beaucoup les courses poursuites... Mais tout dépend du caractère individuel des mâles, j'ai vu certains bacs où cette espèce tenait très bien le rôle.
Quelques fiches:
http://www.malawicichlides.fr/topic1547.html

Labeotropheus simoneae:
Expérience de Nicolas34:
Le trio acquis chez Aquatreff en 2015 est différent des spécimens maintenus il y a quelques années en photos ci dessous.
Comportement typique des labeo en intra: le mâle est virulent envers ses femelles mais reste assez tranquille en inter, dominé dans la hiérarchie du bac par plusieurs espèces ( zebra Nkhata bay, Pseudotropheus sp elongatus chailosi, dolphin Manda).
Les repros sont peu nombreuses, une par année en moyenne mais une bonne capacité des alevins à survivre dans le bac d' ensemble.
bac 650l: surface 200/60
population
Cynotilapia zebroides Ndonga
Labidochromis chizumulae Chizumulu
Maylandia estherae Minos Reef
Maylandia zebra Nkhata Bay
Maylandia sp dolphin Manda
Pseudotropheus sp elongatus chailosi Chitande
Tropheops sp black Makonde

Ceux d'aquatreff acquis en 2015:
Image

Les autres:
Image

lien vers le sujet:
http://www.malawicichlides.fr/labeotrop ... -t163.html

Labeotropheus artatorostris
Expérience de Allblackjeje:
On l'attend :mdr:

lien vers la fiche:
http://www.malawicichlides.fr/topic7078.html



Sources:
http://malawicichlids.com/
les cichlides du Malawi dans leur milieu naturel,Konings


"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu


Avatar du membre
anthony85
Messages : 3568
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 20:24
Localisation : bretignolles sur mer

cette fois ci j'ai bien fait le tour :mrgreen:

lio, t’inquiètes, moi aussi j'aurais écrit "nul part" de cette façon :mdr:




Avatar du membre
anthony85
Messages : 3568
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 20:24
Localisation : bretignolles sur mer

merde, en fait c'est Labeotropheus simoneae pas simonae :mdr:

il y a aussi deux fichiers joints qui ne fonctionnent plus.

au passage, deux trois photos qui peuvent être parlantes:
P1160545.JPG
P1160531.JPG
IMG_5332.JPG
IMG_2649.JPG
ffdfdfdfd.jpg
6.jpg
5.jpg




Avatar du membre
julkleman
Admin
Messages : 1208
Enregistré le : mar. 12 mars 2013 11:36
Localisation : vendee85150

Super post Lionel :clap:
Je me suis permis quelques petites corrections orthographiques ;)


"Paraîtrait qu’la connerie c’est la décontraction de l’intelligence." Les Démons de Jésus


Avatar du membre
lionel
Messages : 7810
Enregistré le : lun. 23 mai 2011 18:54
Localisation : 35220 Chateaubourg

Pas de soucis, en orthographe je suis un âne, et c'est pas d'aujourd'hui...
Au bac en français 2 à l' écrit mdr, heureusement qu'il y avait le reste


"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu


Avatar du membre
lionel
Messages : 7810
Enregistré le : lun. 23 mai 2011 18:54
Localisation : 35220 Chateaubourg

quel fichier joint antho ne fonctionne plus?


"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu


Avatar du membre
anthony85
Messages : 3568
Enregistré le : mar. 24 avr. 2012 20:24
Localisation : bretignolles sur mer

Dur de citer je suis avec mon tel, mais dans l'article il est écrit "le fichier joint n'est plus disponible"




Avatar du membre
lionel
Messages : 7810
Enregistré le : lun. 23 mai 2011 18:54
Localisation : 35220 Chateaubourg

De nouvelles descriptions:

https://bioone.org/journals/ichthyology ... OmV26ycIEM

lien vers le pdf:
i2021055.pdf
(4.93 Mio) Téléchargé 14 fois

Labeotropheus trewavasae Chirwa a été décrit comme Labeotropheus aurantinfra


Image

Labeotropheus trewavasae Chitande a été décrit comme Labeotropheus candipygia

Image


Labeotropheus trewavasae Mphanga rocks a été décrit comme Labeotropheus chirangali




Labeotropheus fuelleborni Namalenje a été décrit comme Labeotropheus obscurus


pas de photo :roll:





Labeotropheus fuelleborni Maleri a été décrit comme Labeotropheus alticodia






Labeotropheus trewavasae Maleri a été décrit comme Labeotropheus rubidorsalis

Image


"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu


Avatar du membre
lionel
Messages : 7810
Enregistré le : lun. 23 mai 2011 18:54
Localisation : 35220 Chateaubourg

Salut,
Pas beaucoup de réaction à ce sujet...
A mon avis, il faut pas en tenir compte, d'une part la description me semble plus que bancale, et ça peut que nous embrouiller au niveau aquariophile


"Faites le bien, par petits bouts,là ou vous êtes;
Car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde"
Desmond Tutu


Djo
Messages : 467
Enregistré le : ven. 11 févr. 2022 00:34
Localisation : 17540 bouhet

Moi j'ai pas trop compris le truc :lol:
Je ne comprends pas c'est que visiblement on a remplacé la localité (mais par quoi exactement et pourquoi ?)
Ou alors je n'ai vraiment rien compris...




Jee.s
Messages : 507
Enregistré le : sam. 29 nov. 2014 22:52
Localisation : Seine et Marne

lionel a écrit : mer. 31 mai 2023 20:59 Salut,
Pas beaucoup de réaction à ce sujet...
A mon avis, il faut pas en tenir compte, d'une part la description me semble plus que bancale, et ça peut que nous embrouiller au niveau aquariophile
j'étais parti sur le principe de ne pas en tenir compte effectivement :crash:




Malawi88
Messages : 96
Enregistré le : mar. 9 oct. 2012 19:09
Localisation : Vosges

lionel a écrit : mer. 31 mai 2023 20:59 Salut,
Pas beaucoup de réaction à ce sujet...
A mon avis, il faut pas en tenir compte, d'une part la description me semble plus que bancale, et ça peut que nous embrouiller au niveau aquariophile
Hello,
Tout comme les changements de nom déjà fait chez certains fuelleborni, je ne vois pas à quoi ça sert de mettre des noms différents chez des trewavasae. Certes les poissons sont décrits mais était-ce une obligation de changer de nom ? Déjà que certaines espèces renommées depuis plusieurs années ne sont toujours pas appelées correctement par leur nom, comme par exemple le pseudo cyaneorhabdos qu'on trouve encore toujours très souvent sous mélano maingano, je vois mal les gens appeler les différents labeo trewavasae par un autre nom. Pire, cela risque d'embrouiller encore plus les gens car beaucoup n'auront même plus le réflexe de faire la différence entre un fuelleborni ou un trewavasae par le nom. Manque plus que la même chose soit faite avec, par exemple, les labido caeruleus, un nom différent pour chaque localité... :crash:


- Thierry -
AFC 1641.88


Répondre

Retourner vers « Le genre Labeotropheus »